Les bénéfices des représentations seront reversés à ces deux associations

 

lalyy.jpg

Créée en Juin 2015, la Fondation Laly a vu le jour suite à un événement tragique. Le petit Laly a été victime d’un accident domestique qui aurait pu arriver à tout enfant rieur et bon vivant lors d’un jeu. D’où l’importance du premier pilier de la Fondation : la prévention des accidents domestiques.

Suite à son accident, Laly a été plusieurs jours dans le coma avant de finalement décider de partir pour d’autres cieux. Cette période pleine d’inquiétude aura permis aux parents de réaliser à quel point les médecins font un travail remarquable mais aussi tout le chemin qu’il reste à faire pour comprendre et soigner le cerveau humain. D’où le deuxième pilier de la fondation : le financement de projets liés à recherche sur le cerveau, au coma et aux troubles neurologiques.

Après cinq jours dans le coma, Laly a malheureusement atteint un état de mort cérébrale. La question du don d’organes s’est très vite posée et la réponse par l’affirmative des parents à cette question fût une évidence pour eux. Les organes de Laly auront permis à cinq enfants de mener une vie normale. C’est pourquoi le troisième pilier a pour but de sensibiliser tout un chacun aux dons d’organes.

Et enfin, la triste fin de cette histoire a mené au quatrième pilier : l’accompagnement  des familles dans le deuil d’un point de vue psychologique, philosophique et spirituel.

du site.
 

mama bw.JPG

LA MAISON D’ ACCUEIL

Notre  mission principale : 

L’accueil et l‘accompagnement psycho-social et éducatif  des femmes enceintes et/ou accompagnées d’enfants.

Nous retrouverons dans notre public des mineures enceintes, des jeunes femmes ayant généralement des enfants en bas âge.  Nous ne mettons plus de limite au niveau de l’âge des enfants, l’accueil des plus grands (au-delà de 14 ans) sera discuté dans le projet pédagogique futur de la mère.  Notre travail est l’accompagnement dans la relation mère-enfant, un soutien dans l’éducation par une présence quotidienne des éducatrices et puéricultrices, la mise en place de projets pour chaque adulte  et pour chaque enfant.  L’enfant  sera notre «fil conducteur».

Nous offrons le gîte et non le couvert. Les éducatrices, de par leur présence au quotidien, accompagnent chaque femme  dans la  prise en charge de leurs enfants, la  gestion des repas et de l’intendance.

Un accueil d’urgence, 24H/24 de toutes femmes en détresses sociales. Dans ce cadre, il s’agit essentiellement de femmes (seules ou accompagnées de leurs enfants) victimes de violences conjugales ou de violences intrafamiliales.

LA MAISON DE VIE COMMUNAUTAIRE

La mission principale est la continuité de la mission définie dans la Maison d’ Accueil, mais  axée sur du plus long terme mais avec en priorité le Projet de Réinsertion Sociale.